Pourquoi une journée de constellation familiale ?

Pour résoudre les tensions avec votre famille

Pour trouver, ou retrouver, votre place – votre juste place

Pour se réconcilier avec vous-même et avec les autres

Pour mettre des mots sur vos émotions inconscientes

Qu’est‐ce qu’une constellation familiale?

«C’est une expérience, non un exercice mental, quelque chose à vivre, un moteur de transformation puissant et rapide».  

La famille est un endroit où chacun a sa place. Ce principe d’appartenance au système familial est fondamental pour Bert Hellinger, fondateur des constellations familiales.

La famille œuvre selon les lois du clan. Elle fonctionne en système qui possède sa propre âme. Cette âme, comparable à celle de l’âme humaine, inscrit tout l’inventaire des blessures familiales, présentes et héritées des générations précédentes. Par exemple, les blessures de l’âme familiale peuvent être dues à la mort prématurée d’un membre de la famille, à l’exclusion de l’un de ses membres, à un mal provoqué par un membre de la famille, etc.

Le système familial est également constitué d’un ordre familial dans lequel chacun doit trouver sa place, les anciens d’abord. Afin que chacun puisse trouver sa juste place au sein de la famille, le principe du système d’équilibre «recevoir et donner» doit être respecté. C’est ce que vise à rétablir le système familial.

Comment se déroule une journée de constellation familiale ?

Les constellations familiales se déroulent en groupe, accompagné par un ou deux thérapeutes. Chacun des participants, l’un après l’autre, va présenter sa problématique sous la forme d’une question. D’après l’énoncé de cette question, le thérapeute pourra décider quel membre de la famille va être mis en place pour résoudre cette problématique. Les membres de la famille concernés par la question du client sont ensuite «incarnés» par les autres participants du groupe. C’est donc au travers des autres participants, que le client ou le thérapeute choisit une ou plusieurs personnes pour représenter des membres de la famille.

Tout ceci se passe dans un recueillement et un esprit de bienveillance. Chacun des participants représentant l’un des membres de la famille exprime alors ce qu’il ressent intuitivement de la situation. C’est là que se produit un phénomène étonnant: les représentants adoptent spontanément la gestuelle, le vocabulaire, et les manières identiques des personnages de la famille qu’ils incarnent sans pourtant les connaître

En voyant les personnages s’incarner, le thérapeute peut ensuite comprendre la complexité de la problématique. Le travail se fait alors par des gestes ou des phrases adaptées à la situation. Ce travail permet ainsi à chaque membre de la famille de retrouver sa juste place, et de rétablir l’équilibre au sein du système familial.  On retrouve « la même systémique » dans le milieu professionnel, familial et relationnel

Bien sûr, un travail de constellation familiale est complexe, mais il faut retenir que remettre à sa juste place chacun des membres de notre famille, traditionnelle ou recomposée, peut impliquer des transformations importantes et bénéfiques.



Les trois principes des constellations familiales

1.- Principe d’appartenance

Tous les membres d’une famille ont le même droit d’appartenance. C’est un droit que nul ne peut contester. Il n’y a pas degré d’appartenance supérieur ou inférieur. Le simple fait de notre naissance – de notre conception – nous donne notre place dans la famille . Même notre mort ne peut remettre cette appartenance en question.

Ainsi tout traumatisme, toute blessure et dette morale se répercute sur l’ensemble du système à travers les générations. Le système familial cherche l’équilibre et alors un membre d’une génération ultérieure se « proposera » inconsciemment pour tenter de compenser à ses dépends. L’auto-sacrifice chez les enfants pouvant aller jusqu’à la maladie ou l’accident.

2.- La Hiérarchie, l’Ordre ou la Précédence

C’est une idée assez familière et qui semble couler de source. L’ordre systémique respecte l’ordre chronologique. Ainsi les parents viennent avant les enfants.

Les premier enfant vient avant le second, et ainsi de suite. Un premier conjoint garde sa place de premier conjoint, même s’il n’est plus le conjoint actuel. Les « grands » assument les responsabilités qui leur reviennent, les enfants ne sont que des enfants, les anciens ont des droits et des devoirs vis-à-vis des plus jeunes.

Face à mes parents je suis le petit et eux les grands, mon frère aîné vient avant moi…

3.- Équilibre entre prendre et donner

Les relations humaines s’équilibrent selon un échange équitable entre PRENDRE et DONNER. La pérennité d’une relation est conditionnée par l’égalité de cet échange, dans le bien comme dans le mal!

Si un conjoint ne soutient pas l’autre conjoint alors un déséquilibre s’installe. Cela peut être temporaire et le conjoint qui reçoit/prend moins et doit fournir une effort supplémentaire pour maintenir la balance.

Qui appartient à la famille :
• Toutes les sœurs, tous les frères
• Les demi-frères, les demi-sœurs
• Sa propre descendance, ses propres enfants
• Les enfants morts-nés
• Les avortements
• Son père, sa mère et leur fratrie
• Son père adoptif ou sa mère adoptive mais pas comme on l’imagine
• Les oncles et les tantes mais pas les cousins
• Les grands-parents (paternels, maternels), parfois leur fratrie
• Les partenaires précédents des parents et des grands-parents

Quels événements sont importants pour la famille :
• Filiation inconnue
• Divorce, séparation
• Avortement, fausse couche
• Abandon du partenaire, quitter le partenaire
• Pas de contact des enfants avec le père, la mère
• Problèmes avec ses enfants
• Perte d’un enfant
• Enfants mort-nés
• Mort ou suicide d’un partenaire
• Famille recomposée
• Maladies graves, cancer
• Internements psychiatriques
• Toxicomanie, alcoolisme, dépendances
• Accidents graves
• Femme morte en couche
• Accidents répétitifs
• Faillites
• Querelle d’héritage
• Chômage
• Nationalités différentes des partenaires, des parents
• Génocides
• Emigration
• Religion différente des partenaires, des parents
• Injustice en héritage
• Meurtres
• Suicides
• Inceste
• Adoption
• Abandon d’enfant
• Perte du père ou de la mère en bas âge

Source : http://www.constellationsfamiliales.net/

Témoignages:

Florence

Les Constellations familiales du samedi 1er mai 2021 ont été, comme d’habitude, aussi magiques que bienveillantes. L’organisation de cette journée a elle aussi été particulièrement réussie et je ne peux que remercier chaleureusement Pascale&Pascal pour leur investissement et leur accueil.

Une dizaine de participant.e.s étaient présent.e.s et, très rapidement, un contact fort et précieux s’est créé entre chacun de nous, dans une atmosphère toujours cordiale.

En ce qui concerne ma propre constellation familiale, nous avons eu l’occasion d’aborder le thème des nuits agitées de mon bébé de 6 mois. Lorsque les participant.e.s sont entré.e.s dans leurs rôles au fur et à mesure de la constellation, les émotions étaient, pour moi, très intenses et riches. De manière générale, les éléments qui sont ressortis de cette constellation étaient parfaitement justes. Dans un premier temps, j’ai pu apprendre à me positionner différemment face à mes propres peurs. Ensuite, nous avons pu mettre une histoire et des mots sur les besoins et souhaits de mon fils, ce qui m’a permis de mieux le comprendre.

En rentrant chez moi, je me suis sentie à nouveau connectée à mon bébé et beaucoup plus sereine. J’avais le sentiment que les blocages allaient disparaître progressivement pour laisser de la place à plus de compréhension et de complicité dans notre relation. Depuis cette journée, les nuits de mon fils ne sont pas encore complètement « acquises » mais nettement plus apaisées.

À Pascale&Pascal ainsi qu’à toutes les personnes présentes ce jour-là, j’adresse un immense MERCI pour ces instants extraordinaires et hors du temps.

Ghislaine mon vécu:

« Ce fut une journée très dense et une journée cadeau pour moi. 

J’ai ressentie plein d’émotions différentes. 

J’ai pleuré, j’ai ri, j’ai fuis, j’ai été surprise, en colère. J’ai aussi reçu des éléments hyper positifs. 

J’ai pris un rôle ponctuel où ma tâche était de soutenir une personne. J’ai d’abord poses mes main sur ses épaules depuis derrière elle. Cette personne avait des difficultés à préciser son ressenti et à l’ exprimer. Elle a bougé un peu,  alors j’ai retiré mes mains et les ai mis en position de recevoir tout proche d’elle. Je me suis sentie très soutenante et à ma place dans ce rôle.

Quel jours plus tard j’ai compris que si j’avais pu tenir  ce rôle d’être une personne soutenant pour l’autre par ma présence , je serais désormais aussi capable de me soutenir et d’être présente à moi-même lors de mes moments  de doute et d’esitation. 

Cette prise de consciense m’apporter de la force, de la confiance et de la joie. Le souvenir positif de ce moment est souvent présent dans mon quotidien. Je le laisse grandir, je le cultive. C’est un cadeau magnifique. 

Merci de tout coeur aux oganisatieurs. Ils ont su avec un grand doigté et beaucoup de bienveillance  faire évoluer nos problématiques douloureuse vers des issus plein de possibles, de lumière et d’amour. Milles merci. »

Ghislaine Mon vécu:

« Ce fut une journée très dense et une journée cadeau pour moi. 

J’ai ressentie plein d’émotions différentes. 

J’ai pleuré, j’ai ri, j’ai fuis, j’ai été surprise, en colère. J’ai aussi reçu des éléments hyper positifs. 

J’ai pris un rôle ponctuel où ma tâche était de soutenir une personne. J’ai d’abord poses mes main sur ses épaules depuis derrière elle. Cette personne avait des difficultés à préciser son ressenti et à l’ exprimer. Elle a bougé un peu,  alors j’ai retiré mes mains et les ai mis en position de recevoir tout proche d’elle. Je me suis sentie très soutenante et à ma place dans ce rôle.

Quel jours plus tard j’ai compris que si j’avais pu tenir  ce rôle d’être une personne soutenant pour l’autre par ma présence , je serais désormais aussi capable de me soutenir et d’être présente à moi-même lors de mes moments  de doute et d’esitation. 

Cette prise de consciense m’apporter de la force, de la confiance et de la joie. Le souvenir positif de ce moment est souvent présent dans mon quotidien. Je le laisse grandir, je le cultive. C’est un cadeau magnifique. 

Merci de tout coeur aux oganisatieurs. Ils ont su avec un grand doigté et beaucoup de bienveillance  faire évoluer nos problématiques douloureuse vers des issus plein de possibles, de lumière et d’amour. Milles merci. »